La Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD) à l’honneur lors de la 5ème édition de la Foire Internationale des Produits Africains (FIPA)

par Wassare News
44 vues

La Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD) a été mise à l’honneur lors de la 5ème édition de la Foire Internationale des Produits Africains (FIPA), qui s’est tenue au Théâtre de verdure du Monument de la Renaissance. Cette édition, dédiée à la thématique de la “diplomatie économique”, a vu la participation de plus de quinze pays africains et a été marquée par une journée de réflexion approfondie sur le sujet.

Monsieur Abdel Kader Ndiaye, vice-président de la CCIAD et chargé de la coordination des commissions, a exprimé sa gratitude envers Mme Drame Fabira, commissaire générale de la FIPA, pour l’honneur fait à la chambre de commerce de présider cette journée spéciale. Dans son discours, M. Ndiaye a souligné l’importance de la diplomatie économique à une époque où la souveraineté économique est devenue un enjeu crucial. Il a rappelé que cette stratégie de développement, portée par les régimes antérieurs et le secteur privé, est également soutenue par les institutions consulaires.

“Cette journée a été une riche contribution, car parmi nous, nous avons des compétences qui ont travaillé dans les institutions consulaires, et au-delà, grâce à leurs fonctions et professions, nous pouvons mobiliser cet outil de développement,” a déclaré M. Ndiaye. Il a mis en avant plusieurs objectifs clés de cette stratégie, notamment la promotion des exportations et des produits africains, la valorisation des investissements étrangers, et le renforcement de la compétitivité économique des États africains sur la scène internationale.

M. Ndiaye a également abordé le défi du financement du développement économique, soulignant que les économies africaines doivent souvent mobiliser des ressources externes pour compléter leurs efforts d’autofinancement. Selon lui, les institutions consulaires jouent un rôle crucial en intégrant une dimension économique dans leur vision, ce qui aide à mobiliser les ressources nécessaires pour financer le développement et renforcer la compétitivité économique des pays africains.

En conclusion, M. Ndiaye a exprimé son espoir que les discussions et réflexions de cette journée répondent aux attentes et questions des participants, contribuant ainsi de manière significative au développement économique de la région.

 

Vous pourrez aussi aimer

Laissez un commentaire