Le Parti Pastef apporte des précisions concernant la tentative d’attaque contre le maire de Dakar

par Wassare News
101 vues

Le Parti Pastef les patriotes a tenu à clarifier la situation suite à la tentative d’attaque présumée contre le domicile du maire de Dakar, Barthélémy Dias. Dans un communiqué de presse, la Section Communale Pastef de Mermoz Sacré-cœur a démenti les accusations portées contre les militants du parti.

Selon le communiqué, des militants de Pastef Mermoz Sacré-cœur ont été injustement accusés d’avoir voulu attaquer le domicile du Maire de Dakar. Ils ont été pris pour cible par les membres de la garde rapprochée du maire simplement parce qu’ils se trouvaient paisiblement assis à leur endroit habituel dans leur quartier. L’un d’entre eux, nommé Beyna Gueye et surnommé Papi, a été remis à la police. Le parti tient à souligner que ces jeunes habitent le quartier et sont des voisins du maire, qui les connaît d’ailleurs très bien.

Le Parti Pastef demande donc la libération de ses militants, affirmant qu’ils n’ont aucun lien avec ces attaques présumées. Dans son communiqué, Pastef Mermoz Sacré-cœur dénonce ces agissements qu’il considère comme une manipulation, alors que certains acteurs politiques cherchent à attirer l’attention sur eux, étant relégués au second plan et en perte de popularité auprès de l’opinion publique.

Cette clarification vise à rétablir la vérité sur l’implication des militants de Pastef Mermoz Sacré-cœur dans les événements récents et à dissiper les malentendus. Le parti souligne l’importance de respecter les droits des citoyens et appelle à la justice et à la libération de ses membres qui, selon eux, sont innocents des accusations qui pèsent sur eux.

Il reste maintenant à voir comment cette situation évoluera et si les demandes du Parti Pastef seront prises en compte par les autorités compétentes.

Vous pourrez aussi aimer