Commémoration des 230 années de Cheikh Omar Foutiyou: L’association Renndo oeuvre pour un retour aux valeurs universelles

par Wassare News
96 vues

La communauté Omarienne, du Pulaagu, de l’Afrique et du monde va organiser le 6 mars prochain, à Halwar, “une journée historique et mémorable” marquant le retour aux sources, 230 années après la naissance de Cheikh Oumar Foutiyou Tall. C’est à l’initiative de l’association Renndo qui a été créee depuis 25 ans et qui compte en son sein plus de 20 000 membres à travers le monde sous la supervision de son guide moral et spirituel Thierno Nourou Cheikh Omar Tall.

“Renndo Cheikh Omar Foutiyou est une association d’entre-aide, de solidarité et
de développement qui a pour mission de vulgariser la vie, l’œuvre, la pensée et le soufisme de Cheikh Oumar Tall à travers le monde. L’Association œuvre à rétablir le message authentique d’un islam soufi basé sur des valeurs universelles que sont la paix, la concorde et le respect de l’autre tout en améliorant les conditions de vie et le bien-être des populations par le biais de projets de développement culturel et économique. C’est dans ce cadre que Renndo, sous la supervision de son guide moral et spirituel Nourou Cheikh Omar Mountaga Daha Cheikh Omar Foutiyou Tall œuvre sans relâche depuis plus de 25 années, à préserver l’héritage de Cheikh Omar Foutiyou Tall et à mettre en oeuvre aujourd’hui l’ensemble des projets et programmes ambitieux de modernisation et de renaissance de Halwar, les projets du Khalife général Thierno Mohamad Al Bachir Tall. Notre focus aujourd’hui en tant que membres de Renndo qui a actuellement plus de 20 mille membres à travers le monde, au Sénégal, en France, en Belgique, en Hollande, en Allemagne, en Angleterre, en Italie, aux États-Unis, au Canada…, nous tous, nous œuvrons à réaliser le programme ambitieux du khalife général. C’est notre raison d’être aujourd’hui. Dans cette lancée, nous prévoyons une manifestation importante en retour aux sources, 230 années après, la naissance de Cheikh Omar Foutiyou Tall à Halwar”, a indiqué Ibrahima Ba, Président de l’association Renndo, face à la presse ce week-end à la grande mosquée Aboubakr Sadikh nichée sur les deux voies de Sacré cœur 3.

Cette association, selon l’un de ses membres fondateur, l’ancien ambassadeur Seydou Nourou Ba, œuvre à rétablir le message authentique d’un islam soufi basé sur des valeurs universelles que sont la paix, la concorde et le respect de l’autre tout en améliorant le bien-être des populations par le biais de projets de développement culturel et économique.

“Je crois que la thématique vient à son heure. Puisque l’érudit, le Saint homme, dont nous parlerons brièvement du parcours, sachez que cette journée coïncide un peu avec la préparation d’un grand évènement qui rappelle de ce que Halwar signifie et constitue comme héritage. Nous devons d’abord dire que Cheikh Omar Foutiyou a marqué son temps mais a également donné aux générations qui l’ont suivi, j’allais dire des thématiques éternelles parce que après le renforcement des connaissances en matière religieuse il faut puiser dans cet héritage intarissable, le savoir, la volonté et surtout l’opportunité. Nous vivons un monde trouble, pour ne pas dire troublé où l’ignorance quelques fois, l’émotion très souvent nous amènent à des actions parce que nous ne connaissons pas certaines valeurs portées par des personnages qui ont marqué leur temps mais, qui ont également donné un héritage et des valeurs. Je crois que nous sommes à une période où nous devons nous féliciter du fait que les jeunes ont pris la relève avec un réarmement moral et c’est nécessaire dans cette période un peu trouble. Et c’est cette période qu’a choisi le Cheikh Thierno Bachir Amiroul mouminine”, a souligné l’ancien ambassadeur Seydou Nourou Ba, membre fondateur de Renndou Cheikh Omar Foutiyou Tall.

Pour sa part, le porte-parole de la famille Omarienne, Thierno Nourou Cheikh Omar Foutiyou Tall, guide moral de Renndo, après avoir remercié la presse sénégalaise venue en masse répondre à son invitation malgré leur calendrier très chargé, est largement revenu sur la journée du 6 mars à Halwar et également aur l’œuvre du saint homme.

“Nous commencerons par remercier grandement toute la presse sénégalaise pour sa présence massive qui nous honore et honore toute la famille Omarienne à travers l’appel de votre grand-père Cheikh Omar Foutiyou malgré les contraintes que traverse le pays en ce moment. Vous participez activement à la bonne marche du pays dans tous les sens, c’est pourquoi nous devons tout le temps prier pour vous et vos familles. Soyez-en remerciés. Amiroul mouminine Cheikh Mohamed Al Bachir vous salue et ne cesse de prier pour vous. La mission que nous menons avec mes frères Cheikh Omar Thierno Mohamad Al Bachir et Cheikh Ahmed Tidiane, nous a été confiée par lui-même le Khalife général de la famille. Par rapport à ce qui nous réunit aujourd’hui, on nous apprend la découverte du pétrole et du gaz au Sénégal mais avant cela, il y avait une autre découverte plus valeureuse que le pétrole et le gaz. C’est Cheikh Omar Foutiyou Tall venu au monde il y a un peu plus de 230 ans en 1797. Dans tous tous les foyers religieux de ce pays, vous y trouverez des signes qui renvoient à El Hadj Omar et ailleurs dans le pays. Il y a beaucoup d’endroits bénis où le Cheikh s’était arrêté ou avait prié, au bord de la plage, dans le Diery, dans le Walo jusqu’en Casamance, en Gambie, au Mali, au Nigéria, au Soudan, jusqu’à Médine où repose le Prophète Mohamed (Psl). Et dans tous ces lieux toutes les prières formulées sont exaucées. Depuis lors, nous organisons des ziaras avec ses petits-fils. Le dialogue islamo-chrétien dont on parle aujourd’hui, c’est l’un de ses petit-fils, Thierno Seydou Nourou qui l’avait initié au Sénégal et en Afrique. Cheikh Omar a propagé et enseigné le message de l’islam et la souna du Prophète (Psl) partout où il est passé. C’est pourquoi l’association Renndo, en réponse à l’appel solennel du Khalif général, a saisi cette opportunité pour célébrer la renaissance et le retour définitif aux sources du Saint Homme, dont la vie et l’exil étaient dédiés à la propagation de l’Islam Soufi en Afrique et au Moyen-Orient. Cette commémoration du 6 mars 2024 à travers le recueillement au lieu de naissance du Saint Homme à Halwar, permettra le rayonnement de sa lumière et de sa Baraka au Sénégal et de toute la Oumma”, a expliqué le porte-parole de la famille Omarienne, Thierno Nourou Cheikh Omar Foutiyou Tall, guide moral de Renndo.

Vous pourrez aussi aimer