Ousmane Sonko demande son retour en prison malgré la grève de la faim

par Wassare News
123 vues

Ousmane Sonko souhaite quitter l’hôpital Principal pour retourner à la prison de Sébikhotane, annonce son avocat Me Ciré Clédor Ly, malgré sa grève de la faim.

Ousmane Sonko est grève de la faim. Malgré son état de santé affaibli par la diète, le leader des patriotes veut être ramené en cellule, à la prison de Sébikhotane, informe le coordonateur de son pool d’avocats, Me Ciré Clédor Ly.

«Face à autant d’épreuves dont la seule et entière responsabilité incombe aux autorités politiques, judiciaires, administratives, des intellectuels dégénérés et ensemble les forces de défense et de sécurité, il est à craindre qu’Ousmane Sonko ne laisse pas les autorités faire porter le chapeau de ce qui semble désormais prévisible aux autorités hospitalières, vu l’état dans lequel il a terminé sa journée du 22 octobre, et qu’il exige d’être ramené en prison», a indiqué la robe noire.

Pourquoi son client a-t-il adopté une telle posture ? L’avocat déclare que l’homme politique «continue à subir une violence d’Etat, avec des arrestations arbitraires et des abus de qualifications juridiques qui ôtent au juge gardien des libertés, toute liberté d’appréciation et maîtrise de ses dossiers sur la détention provisoire».

«Point n’est besoin de polémiquer sur le comportement hors la loi de l’Eat du Sénégal qui s’est illustré avec son refus d’exécuter les décisions de justice (jugement dé Ziguinchor dont le recours devant la Cour Suprême et les délais de Recours ne sont pas suspensifs , ordonnant la réinscription de Ousmane Sonko sur les listes électorales),refuse d’enrôler à nouveau le dossier Adji Rabi Sarr pour juger Ousmane Sonko en violation avec allégresse la loi», indique-t-il.

Vous pourrez aussi aimer