Arrestation de suspects dans l’affaire de l’attaque du bus Tata à Yarakh

par Wassare News
153 vues

Quatre individus présumés impliqués dans l’attaque mortelle du bus Tata de la ligne 65 à Yarakh, au cours de laquelle sept personnes ont été victimes, dont deux ont perdu la vie, ont été appréhendés par les enquêteurs de la Section de recherches (Sr), selon les informations rapportées par L’Observateur ce samedi 30 septembre.

D’après les détails sur le modus operandi, Alioune Gueye, également connu sous le surnom de Diego Maradona, aurait arrêté le bus. Son complice, Ndiaye Dia, aurait quant à lui transporté les cocktails Molotov depuis le jardin des Maristes jusqu’à la station Elton de Yarakh à bord de son véhicule. C’est là qu’Alioune Gueye aurait pris la relève avec sa moto, accompagné d’El Hadji Malick Sy. Ils se sont dirigés vers l’arrêt “magasin” sur la route de Yarakh.

Selon leurs déclarations aux enquêteurs, leur intention était de bloquer la route du bus. Cependant, le chauffeur ne leur aurait pas facilité la tâche en refusant d’ouvrir les portes. C’est à ce moment-là, affirme Alioune Gueye, que le cocktail Molotov aurait été jeté. Il a toutefois déclaré qu’il ignorait qui parmi ses complices avait commis cet acte.

En revanche, il aurait affirmé qu’il avait tenté de sauver les passagers après que le véhicule ait pris feu, avant de prendre la fuite avec ses acolytes. Il aurait expliqué sa fuite par la crainte d’être laissé seul sur les lieux du crime, exposé au risque d’être pris à partie par la foule.

Les suspects auraient également admis leur implication dans l’incendie de la station-service Total de Yarakh, ainsi que dans l’incendie d’un camion et d’un bus de la ligne 37 aux Maristes, selon les informations fournies par le journal.

Vous pourrez aussi aimer