Accord entre l’Etat et une aile du Mfcd : ce qui vous a échappé

par Wassare News
13 vues

L’information, quoique importante, a été un peu éludée par la proclamation des résultats provisoires des législatives. Un accord de paix et de dépôt des armes a été signé ce 4 août à Bissau entre le Sénégal et le Comité Provisoire des Ailes politiques et combattantes du MFDC. Mais, Quelle est la portée d’un tel acte ?

«C’est une avancée majeure, une très bonne nouvelle», estime Barka Bâ. «Qu’on en arrive aujourd’hui à pouvoir faire un accord avec  César Atoute Badiate, qui a longtemps représenté une  des ailes les plus radicales du Mfdc, c’est un accord que tout Sénégalais devrait saluer à sa juste valeur», indique-t-il.

Mais quel impacte pourrait avoir cet acte ? M. Bâ, qui s’entretenait avec nos confrères de la télévision nationale explique que «pour le moment on parlerait plutôt  de la pacification du front Sud, parce que César Atoute Badiate est du front Sud.»

Parallèlement, le front nord n’est pas encore complètement pacifié, comme l’attestent les opérations  de démantèlement qui ont été lancées dans la zone par l’armée sénégalais. “Avec cet accord, le signal qui est lancé aux autres factions pour qu’elles rentrent dans la République et se cesser les hostilités, puisque cela ne mène nulle part”, indique le Politologue.

Je salue l’Accord de paix et de dépôt des armes signé ce 4 août à Bissau entre le Sénégal et le Comité Provisoire des Ailes politiques et combattantes du MFDC. Je reste engagé pour la consolidation de la paix durable en Casamance. Je remercie le Prsdt @USEmbalo pour sa médiation. pic.twitter.com/s9AVJ2MJDr

Vous pourrez aussi aimer

Laissez un commentaire

%d bloggers like this: